Artistes : Hespèrion XXI

  En arrière
Hespèrion XXI
Dans l’Antiquité, on appelait « Hesperia » les deux péninsules les plus occidentales d’Europe : l’Italienne et l’Ibérique. En grec ancien, « Hesperio » signifiait « originaire de l’une de ces deux péninsules ». C’était aussi le nom qui était donné à la planète Venus quand elle apparaissait la nuit, à l’occident.

Unis par une idée commune – l’étude et l’interprétation de la musique ancienne à partir d’un positionnement à la fois original et actuel – et fascinés aussi par l’immense richesse du répertoire musical hispanique et européen d’avant 1800, Jordi Savall, Montserrat Figueras, Lorenzo Alpert et Hopkinson Smith fondèrent en 1974 l’ensemble Hespèrion XX. Tout au long de ses trente années d’existence et avec la collaboration de grands interprètes, cet ensemble a sauvé de l’oubli de nombreuses œuvres et de nombreux programmes inédits, contribuant ainsi à une importante revalorisation des aspects essentiels du répertoire médiéval, renaissant et baroque. Depuis sa fondation, Hespèrion XX donne de très nombreux concerts dans le monde entier et participe régulièrement aux principaux festivals de musique internationaux.

Aux portes du nouveau millénaire, Hespèrion continue d’être un outil de recherche « en direct », c’est ce qui a été signifié par le changement de siècle apparu en son nom : « Hespèrion XXI » à partir de l’an 2000. Cette formation a décidé de ses choix artistiques de manière très éclectique, les fondant sur la recherche d’une synthèse dynamique entre expression musicale, connaissances stylistiques et historiques, et imagination créative chez ces musiciens du XXIe siècle. L’entreprise consistant à reconstruire la richesse exubérante de la musique d’autres époques, est séduisante, particulièrement celle de siècles lointains (du Xe au XVIIIe), et a introduit un air nouveau dans les propositions actuelles. Grâce au dynamisme et à l’ardeur des vocations de ses différents éléments, Hespèrion XXI a su conquérir l’Europe des nations en faisant revivre ses trésors musicaux de grande valeur. Avec ce bagage, il a parcouru les pays européens, le nouveau monde, le proche et l’extrême-Orient. Les disques et les interprétations en direct d’Hespèrion XXI ont permis de redécouvrir les chants judéo-chrétiens du répertoire Sefarade, le Siècle d’Or espagnol, les Madrigaux de Monteverdi et les Villancicos créoles d’Amérique.

Parmi tous les CD publiés, il faut souligner : Cansós de Trobairitz, El Llibre Vermell de Montserrat, Diáspora Sefardí, Música napolitana, Música en el tiempo de Cervantes, El Barroco Español, Ostinato, ainsi que les productions monographiques sur G. Gabrieli, G. Frescobaldi, S. Scheidt, W. Lawes, J. Cabanilles, F. Couperin, J. S. Bach, de même que les derniers enregistrements d’A. Ferrabosco et de la musique du Temps d’Isabel Ie, Reine de Castille. Ils sont les meilleurs témoignages de la diversité du foisonnement et de la ferveur  que nous offre toujours Hespèrion XXI.

 
   
ALIA VOX · Avinguda Bartomeu, 11 · E-08193 Bellaterra (Cerdanyola del Vallès) legal · web design · aliavox@alia-vox.com · FR · EN · DE · IT · ES · CA