Artistes : Le Concert des Nations

  En arrière
Le Concert des Nations
Inspiré par l’œuvre de François Couperin Les Nations, qui représente la réunion des « goûts » mais aussi la prémonition d’une Europe de l’art déjà inventée depuis longtemps et qui porte la marque du Siècle des Lumières, Le Concert des Nations, le plus jeune des groupes dirigés par Jordi Savall, naît en 1989. Créée durant la préparation du projet Canticum Beatae Virgine de M. A. Charpentier, cette formation répond à la nécessité de disposer d’un orchestre jouant sur instruments d’époque, capable d'interpréter le répertoire orchestral et symphonique, du Baroque au Romantisme (1600-1850). Le Concert des Nations est le premier orchestre qui offre ces caractéristiques, composé de musiciens majoritairement originaires de pays latins (espagnols, français, hispano-américains, italiens, portugais, etc., sans exclusion bien sûr des autres nationalités). Tous ces musiciens sont des spécialistes remarqués comme les meilleurs pour leur interprétation sur leurs instruments respectifs. Durant toutes ces années, l’impact des enregistrements et des concerts réalisés dans les principales villes et festivals de musique autour du monde, a légitimé Le Concert des Nations comme l’un des meilleurs orchestres actuels. Avec des instruments originaux, cet ensemble est capable d’aborder un répertoire éclectique et varié allant des premières musiques pour orchestre (L’Orchestre de Louis XIII, 1600-1650) jusqu’aux chefs-d’œuvre du romantisme, en passant par les auteurs essentiels du baroque et du classique.

Dès ses premiers enregistrements, la volonté du Concert des Nationsde faire connaître un répertoire historique et de grande qualité à partir d’interprétations à la fois rigoureuses et vivifiantes, est bien évidente : Charpentier, J. S. Bach, Haydn, Mozart, Haendel, Marais, Arriaga, Beethoven, Purcell, Dumanoir. Parmi les dernières productions nous trouvons des œuvres de Lully, Biber J. S. Bach et Vivaldi éditées par Alia Vox, le label exclusif de Jordi Savall qui a reçu de nombreuses distinctions.

Le Concert des Nations adébuté en 1992 avec l’opéra Una Cosa Rara de Martín y Soler puis avec L’Orfeo de Monteverdi (interprété pour la première fois en 1993) et représenté de nouveau en 1999, 2001 et 2002 au Gran Teatre del Liceu de Barcelone, au Teatro Real de Madrid ainsi qu’à Beaune, Vienne et Metz. En 1995, un autre opéra de Martín y Soler, Il Burbero di Buon Cuore, a été représenté à Montpellier, et en 2000, Celos aun del Ayre matan de Juan Hidalgo et Calderón de la Barca fut présenté en version « concert » à Barcelone et à Vienne. Les dernières productions d’opéra ont été : Farnace de Vivaldi, interprété pour la première fois au Teatro de la Zarzuela de Madrid (2001), puis à Bordeaux, édité en CD, et de nouveau Orfeo de Monteverdi enregistré en DVD par BBC/Opus Arte (2002).

 
   
ALIA VOX · Avinguda Bartomeu, 11 · E-08193 Bellaterra (Cerdanyola del Vallès) legal · web design · aliavox@alia-vox.com · FR · EN · DE · IT · ES · CA