• L’ORCHESTRE DE LOUIS XIII
  • L’ORCHESTRE DE LOUIS XIII
Shop > CD
L’ORCHESTRE DE LOUIS XIII
17,00
+ cost d'enviament
Info

Reference: AV9824

  • Le Concert des Nations
  • Manfredo KraemerConcertino
  • Jordi Savall

« Tant au niveau des formes que des couleurs musicales, “L’Orchestre de Louis XIII” marque la transition entre deux grandes époques : la fin de la Renaissance et l’entrée dans le Baroque. Ces musiques de cour aux saveurs populaires, toujours imaginatives et colorées, sont à la recherche constante de souplesse et de grâce, de grandeur et d’élégance. Elles constituent les éléments caractéristiques du style typiquement français qui va rayonner à travers toute l’Europe jusqu’à la fin du XVIIIème siècle. »
Jordi Savall

Informació adicional
Tracking List

Pièces supposées de Guillaume Dumanoir et de maîtres de ballet de l’époque tels Nicolas Dugap, Jacques de Montmorency de Belleville, Jacques Cordier, Pierre Beauchamp

Musiques de l’enfance du Dauphin
Pavane pour la petitte guaire, Fait pour les Cornetz en 1601
Gaillarde, en suitte
Muzette “Ma Mignone”
Pavane fait au mariage de Mr. Vandosme en 1609
Branle en faubourdon (fait en 1540) – Gaillarde en suitte

Musiques pour le Sacre du Roy faites le 17 Octobre 1610
Pavane pour les hautbois fait au Sacre du Roy
2e Air en suitte
3e Air en suitte

Musiques pour le Mariage du Roy Louis XIII faites en 1615
Pavane du Mariage de Louis XIII, 1615
Bourée D’avignonez
Ballet a Cheval pour le carousel. Joué par les Grands hautbois
2e Air en suitte du Ballet a Cheval
3e Air en suitte du Ballet a Cheval
4e Air en suitte du Ballet a Cheval

Concert donné a Louis XIII en 1627 par les 24 Viollons et les 12 Grands hautbois
Les Ombres
2e Air pour les mesmes
Charivaris pour les Hautbois
Gavotte en suitte
Les Suisses. Air pour les viollons
Les Suissesses
Les Gascons
Entrée de Mr. de Liancourt
Les Vallets de la Feste
Les Nimphes de la Grenoulliere
Les Bergers
Les Ameriquains

Les Musiques Royales de 1634 à 1650
Fanfare
Intrada – Gavotte – Sarabande, 1648
Charivaris pour les hautbois 1648
Courante de la Reine d’Angleterre, 1634
Gavotte
Fantaisie “Les Pleurs d’Orphée” (Luigi Rossi)
Libertas
Sarabande & Tambourin
“A l’Impero d’Amore” (Sarabande)

Information

à la Collégiale du Château de Cardona (Catalogne) en Mars 1997, Novembre 2001 et Février 2002

Categoria

Catàleg complet

Descripció

Fils d’Henri IV et de Marie de Médicis, roi de France et de Navarre, Louis XIII (1601-1643) est dépeint comme un personnage sévère, travailleur, ombrageux et maladif. Orphelin à l’âge de 9 ans, sa mère assure la régence jusqu’à sa majorité en 1614, année où Louis XIII est sacré à Reims. En 1615, il épouse Anne d’Autriche, fille du Roi d’Espagne Philippe II et de cette union naîtra en 1638 un héritier : le futur Louis XIV, le Roi Soleil. Si la vie à la cour de Louis XIII est faite d’intrigues, de complots et de conflits, le Roi va pourtant consacrer sa vie au service de la grandeur de la France. Épaulé pendant de longues années par le Cardinal de Richelieu, il va s’atteler à pacifier un pays agité par la noblesse et menacé par la puissance des protestants, le tout dans une Europe instable marquée par la lutte permanente contre les Habsbourgs.
Louis XIII développe très tôt un goût particulier pour la musique. Il apprend le luth, le violon, le chant et compose lui-même de la musique de ballet. En effet, c’est en 1581 que le premier ballet fut présenté à la cour ; à partir de cette date – et pendant la première moitié du XVIIe siècle – cette forme musicale devient le divertissement royal par excellence.
La plupart des musiques de cette époque sont perdues, et des œuvres vocales il ne reste que quelques traces éparses dans les livres d’airs de cour. Pour les musiques de danse, l’une des principales sources est un recueil rassemblé en 1690 par Philidor L’Aîné, alors bibliothécaire de Louis XIV ; les œuvres marquent les grands événements de la vie du roi : naissance, enfance, mariage et sacre. S’y ajoute le programme d’un concert donné au Roi en 1627. Enfin, le disque se clôture par les Musiques Royales issues du manuscrit de Cassel contenant 200 pièces groupées en suites de danse. La plupart des pièces ne font pas mention du compositeur mais ont vraisemblablement été écrites par les maîtres de ballets en activité à la cour de Louis XIII. Les interprètes de ces ballets – les Vingt-Quatre Violons de la Chambre du Roy, La Grande Écurie, les douze Grands Hautbois – vont porter la réputation de la musique française à travers l’Europe entière jusqu’à la fin du XVIIIe siècle.
Musicalement, ce disque marque la transition entre deux grandes époques de l’histoire, la fin de la Renaissance et l’entrée progressive dans le Baroque. C’est une rencontre, celle des formes et couleurs anciennes encore très présentes – notamment à travers les ensembles de cuivres et les vents – et l’apport de nouvelles formes d’expressions de l’orchestre de violons qui vont se rejoindre dans une direction commune. C’est la vraie naissance d’une musique d’orchestre, indépendante de la musique vocale.
À la tête d’un Concert des Nations qui récupère les différentes combinaisons d’ensembles constitués autour des 24 Violons et 12 Grands Hautbois, Jordi Savall nous fait découvrir ces musiques exceptionnelles, puissantes et raffinées, imaginatives et colorées. Ces musiques riches d’influences populaires, françaises, italiennes et même espagnoles, à travers cette recherche constante de souplesse et de grâce, de grandeur et d’élégance, constitueront les éléments caractéristiques du style typiquement français.