Jordi Savall

Igualada, 1941

Biographie

Jordi Savall est un cas exceptionnel dans le paysage musical actuel. Concertiste, pédagogue, chercheur et créateur de nouveaux projets musicaux et culturels, il se situe parmi les acteurs essentiels de l’actuelle revalorisation de la musique historique. Mondialement reconnu et toujours plein d’une émotion vivante et d’une vitalité créative spectaculaire, son travail a toujours voulu être fidèle à la musique historique, c’est-à-dire, à la revalorisation des répertoires aussi bien spécifiques qu’universels des musiques d’Europe, de la Méditerranée et du monde entier.

Jordi Savall a commencé sa formation musicale dès l’enfance. Il a commencé par chanter dans le chœur d’Igualada (Catalogne), sa ville natale ; puis il a complété ses études musicales en se spécialisant dans le violoncelle pour terminer son cursus au Conservatoire de Barcelone (1964). En 1965, il commence à étudier, en autodidacte, la viole de gambe et la musique ancienne (Ars Musicae) ; à partir de 1968, il parfait sa formation à la Schola Cantorum Basilensis (Suisse) où, en 1973, il succède à son maître August Wenzinger et où il continue d’enseigner et donne des cours magistraux. Avec trois formations musicales comme Hespèrion XXI (1974), La Capella Reial de Catalunya (1987) et Le Concert des Nations (1989), fondés conjointement avec Montserrat Figueras, Jordi Savall explore et crée un univers d’émotions et de beauté, et les offre au monde et à des millions d’amoureux de la musique tout en faisant découvrir la viole de gambe et les musiques d’ici et d’ailleurs tombées dans l’oubli : c’est ainsi qu’il s’est imposé comme l’un des principaux défenseurs de la musique ancienne.

Grâce à sa remarquable participation au film d’Alain Corneau Tous les matins du monde, (César de la meilleure musique de film), à son intense activité concertiste (plus de 140 concerts par an), discographique (6 enregistrements par an) et grâce à la création de son label d’édition musicale, Alia Vox (1998), il est parvenu à prouver que la musique ancienne n’est pas obligatoirement élitiste et qu’elle peut intéresser tout le monde et s’adresser à un public toujours plus jeune et nombreux.

Dans le répertoire de l’opéra, il faut souligner sa participation à la découverte d’Una cosa rara (représentée en 1991) et Il burbero di buon cuore (représentée en 1995 et en 2012) de Vicent Martín i Soler. En 1993, il présente pour la première fois au Gran Teatre del Liceu l’Orfeo de Claudio Monteverdi, (qui fut enregistré en 2002 en direct par BBC-Opus Arte puis édité en DVD). Il a également dirigé le Farnace de Vivaldi au Teatro de la Zarzuela de Madrid (2001), à Bordeaux (2003), à Vienne (2005), à Paris (2007), édité en CD par AliaVox. Il a également dirigé Orfeo ed Euridice de J. J. Fux représenté au Festival Styriarte de Graz en 2010, et Il Teuzzone de Vivaldi interprété en 2011 en version semi concertante à l’Opéra Royal de Versailles.

Ses plus de 50 ans dédiés à la récupération du patrimoine musical lui ont valu de nombreuses distinctions :

Officier de l’Ordre des Arts et Lettres par le ministère de la Culture français (1988).
La Generalitat de Catalunya lui a décerné la Creu de Sant Jordi (1990).
« Musicien de l’Année » par Le Monde de la Musique (1992).
« Soliste de l’Année » aux 8è Victoires de la Musique (1993).
Le ministère de l’Éducation et la Culture espagnol lui a décerné la Médaille d’Or des Beaux Arts (1998).
« Membre d’Honneur » du Konzerthaus de Vienne (1999).
« Prix d’Honneur » de la Fondation Jaume I de Valence.
Docteur Honoris Causa par l’Université Catholique de Louvain (Belgique).
Prix « Victoire de la Musique » pour son parcours professionnel (2002).
Médaille d’Honneur du Parlement de Catalogne (2003).
Docteur Honoris Causa par l’Université de Barcelone en 2006.
Docteur Honoris Causa par l’Université d’Évora (Portugal) en 2007.
Ambassadeur de l’Union Européenne pour « le Dialogue Interculturel et Artiste pour la Paix » au sein du programme « Ambassadeur de Bonne Volonté de l’UNESCO », avec Montserrat Figueras (2008).
Nomination à Ambassadeur de l’année 2009 de la créativité et l’innovation pour l’Union Européenne (2009)
Prix Händelpreis der Stadt Halle 2009 en Allemagne (2009).
Prix National de Musique décerné par le Conseil National de Culture et des Arts de Catalogne pour son parcours professionnel et le livre-disque Jérusalem, la ville des deux Paix (2009)
Prix Méditerranée décerné par le Centre Méditerranéen de Littérature à Perpignan en compagnie de Montserrat Figueras (2009).
Prix International Unescocat avec Montserrat Figueras (2009).
Praetorius Musikpreis Niedersachsen 2010 (prix Praetorius de Musique) du ministère de la Culture et la Science de Basse Saxe dans la catégorie Internationaler Friedensmusikpreis (Prix international de Musique pour la Paix)
Meilleur Interprète de Musique Classique de la Real Academia de las Artes y las Ciencias – Prix de la Musique (14e édition) pour le disque The Celtic Viol (2010).
Meilleur Interprète de Musique Classique de la Real Academia de las Artes y las Ciencias – Prix de la Musique (15e édition) pour le disque The Celtic Viol II (2011).
Distinctions: “Commandeur dans l’ordre des Arts et des Lettres” et “Chevalier” dans l’Ordre national de la Légion d’Honneur par le ministère de la Culture français en 2011
Léonie Sonning Music Prize 2012, le Prix prestigieux décerné par The Léonie Sonning Music Foundation du Danemark (2012)
York Early Music Festival Lifetime Achievement Award 2012
Nomination à Doctor Honoris Causa de l’Université de Bâle (Suisse 2013)
Prix Atlàntida décerné par l’Union des Editeurs de Catalogne (2013)
Médaille d’Or de la Generalitat de la Catalogne (Octobre 2014)
Jordi Savall a reçu le prix Helena Vaz da Silva 2015 au siège de la Fondation Calouste Gulbenkian à Lisbonne, une récompense attribuée à des artistes qui défendent et diffusent le patrimoine culturel européen.
Il a également reçu la Médaille d’Or du Círculo de Bellas Artes de Madrid (2015).
Nomination à Doctor Honoris Causa de l’Université de Utrecht (Hollande 2016)

Son importante discographie, de plus d’une centaine d’enregistrements avec plusieurs labels discographiques comme EMI, ASTREE/AUVIDIS et ALIA VOX, a également reçu de nombreuses récompenses parmi lesquelles il faut souligner :

Grand Prix de l’Académie du Disque Français (1988 – 1989)
Grand Prix de l’Académie Charles Cros (1989 i 1993)
Prix de l’Académie du Disque Lyrique (1990)
Grand Prix de la Nouvelle Académie du Disque (1992)
César à la meilleure musique pour le film Tous les Matins du monde (1992)
Prix Fondazione Giorgio Cini de Venise (1995)
En 2003, il a reçu le Prix de la critique allemande Preis der deutschen Schallplattenkritik.
Plusieurs Midem Classical Awards (1999, 2000, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010).
L’album Don Quijote de la Mancha: Romances y Músicas a été récompensé avec le Midem Classical Awards dans la catégorie Musique ancienne et a été élu Disque de l’Année 2006. En outre, cet album a été l’un des cinq nominés aux prix Grammy Awards 2006 à Los Angeles (USA).
En 2008, l’album Christophorus Columbus. Paraísos perdidos a reçu le prix de Musique ancienne du Midem Classical Awards.
Le livre-disque Jérusalem. La Ville des deux Paix a reçu le Prix Orphée d’Or de l’Académie du disque lyrique 2008, le Prix Caecilia 2008 au meilleur disque de l’année de la presse belge et le Midem Classical Award 2010.
Grammy Award 2011 dans la catégorie “Best Small Ensemble Performance” pour le livre-disque Dinastia Borgia et l’International Classical Music Awards (ICMA) dans la catégorie “Early Musique”.
Le CD J. Ph. Rameau: L’Orchestre de Louis XV (Alia Vox 2011) a reçu l’International Classical Music Awards 2012 (ICMA) dans la catégorie « Baroque Instrumental ».
Le livre-disque Erasmus van Rotterdam : L’Éloge de la Folie obtient l’International Classical Music Awards 2014 dans la catégorie « Early Music »
Le livre-disque Bal-Kan. Honey and Blood, Cycles of Life obtient l’International Classical Music Awards 2015 dans la catégorie « Early Music »
Le livre-disque Guerre et Paix 1614-1715 obtient l’International Classical Music Awards 2016 dans la catégorie « Best Collection »

Ses concerts ont eux aussi reçus diverses distinctions :

En 2014, le concert Jérusalem : la ville des deux Paix représenté au Melbourne Recital Centre et au Sydney Opera House reçoit le Prix Helpmann Awards 2014 en tant que Meilleur concert de Chambre ou d’Ensemble Instrumental reconnaissant la valeur des musiques interprétées qui parcourent l’histoire de plus de 3000 ans.
En 2013, Jordi Savall et Andrew Lawrence-King avaient obtenu le 13th Annual Helpmann Awards dans la catégorie « Meilleur concert de Chambre ou d’Ensemble instrumental » pour leur concert donné cette année-là au Melbourne Recital Centre.

TOUS LES MATINS DU MONDE
album - 3 morceaux
Album
La Folia 1490-1701
album - 0 morceaux
Album
ÉSPRIT D’ARMÉNIE
album - 0 morceaux
Album