Free Shipping
  • CARLOS V Mille Regretz : La Cancion del Emperador
  • CARLOS V Mille Regretz : La Cancion del Emperador
Boutique > SACD
CARLOS V Mille Regretz : La Cancion del Emperador
17,00
+ frais d'expédition
Infos

Reference: AVSA9814

  • La Capella Reial de Catalunya
  • Hespèrion XXI
  • Jordi Savall

“Rappeler en seulement 75 minutes de musique les étapes essentielles de la vie de Charles Quint et, en même temps, nous approcher de moments transcendants de notre histoire moderne, sont des objectifs que nous ne pouvons atteindre qu’à travers les musiques les plus significatives parmi celles qu’entendirent et aimèrent les protagonistes de ces époques. Comme le dit Elías Canetti, “la musique est la véritable histoire vivante de l’humanité, on y adhère sans résistance car son langage relève du sentiment, et sans elle, nous ne détiendrions que des parcelles mortes”. Ce sont donc les musiques de cour, les musiques religieuses et aussi les musiques populaires qui nous éclaireront sur les ombres et les lumières d’une période marquée par l’Humanisme et la Renaissance, par les grandes Découvertes et les Guerres.

Informations supplémentaires
Intèrprets
Informació
Llista de Temes
Categoria

Catàleg complet

Description

“Rappeler en seulement 75 minutes de musique les étapes essentielles de la vie de Charles Quint et, en même temps, nous approcher de moments transcendants de notre histoire moderne, sont des objectifs que nous ne pouvons atteindre qu’à travers les musiques les plus significatives parmi celles qu’entendirent et aimèrent les protagonistes de ces époques. Comme le dit Elías Canetti, “la musique est la véritable histoire vivante de l’humanité, on y adhère sans résistance car son langage relève du sentiment, et sans elle, nous ne détiendrions que des parcelles mortes”. Ce sont donc les musiques de cour, les musiques religieuses et aussi les musiques populaires qui nous éclaireront sur les ombres et les lumières d’une période marquée par l’Humanisme et la Renaissance, par les grandes Découvertes et les Guerres. Il s’agira par conséquent de musiques provenant de Flandres, de Bourgogne, d’Allemagne, d’Espagne et d’Italie, car Charles Quint, Roi d’Espagne et – rappelons-le – dernier Empereur d’Occident était né en territoire bourguignon, avait été élevé aux Pays Bas, porta la couronne d’Allemagne, fut Empereur des romains et eut de constantes relations avec les Italiens il parlait donc couramment l’espagnol, le français, le hollandais et l’allemand.

Parmi toutes ces musiques, nulle autant que la chanson “Mille regretz” de Josquin, dénommée “Canción del Emperador” (Chanson de l’Empereur) ne pouvait exprimer et synthétiser avec davantage d’à-propos le caractère profondément mélancolique et le sentiment marqué de tristesse qui, malgré une foi totale et une grande confiance en Dieu, avaient envahi, dans les dernières années de sa vie, l’âme de celui que nous pouvons considérer comme le premier et le dernier grand Empereur de l’Europe.

En rapport

Produits