Free Shipping
  • M.A. CHARPENTIER À la Chapelle Royale de Versailles
  • M.A. CHARPENTIER À la Chapelle Royale de Versailles
Boutique > CD
M.A. CHARPENTIER À la Chapelle Royale de Versailles
21,00
+ frais d'expédition
Infos

Referència: AVDVD9905

  • LA CAPELLA REIAL DE CATALUNYA
  • LE CONCERT DES NATIONS
  • JORDI SAVALL

Nous sommes alors en 1988, en ces années-là, la grande majorité de l’œuvre de M. A. Charpentier, restait encore seulement accessible à partir des sources originales, ce pourquoi nous devions travailler sur les microfilms de l’œuvre complète, que l’on trouve dans les vingt-huit volumes manuscrits connus sous le nom de « Meslanges ». Ceci me permit d’étudier et sélectionner les œuvres du programme, à partir des textes originaux, grâce à la visualisation des pages manuscrites sur l’écran de notre projecteur de microfilms. Je fus tout de suite ébloui par la beauté, la modernité, l’expression et la richesse de la production de Charpentier et ensemble avec Montserrat nous avons commencé à réfléchir sur la meilleure équipe de chanteurs et de musiciens que nous pourrions réunir pour aborder ce nouveau et fascinant répertoire. C’étaient déjà les derniers jours d’un printemps assez chaud, quand nous commencions à répéter le programme Canticum ad Beatam Virginem Mariam de M. A. Charpentier, dans notre maison de campagne à Begues (petit village de Catalogne à 700 mètres en hauteur au dessus de Sitges).

Description

Je voudrais commencer tout d’abord par citer avec gratitude les véritables instigateurs de ce beau projet que furent Philippe Beaussant et Vincent Berthier de Lioncourt, responsables, en ces années héroïques, de porter la « nouvelle musique baroque » à Versailles et d’instaurer les Premières Journées dédiées à l’œuvre des grands compositeurs de la musique française. En effet ce fût leur demande de préparer un programme autour de la musique religieuse de M. A. Charpentier, devant se donner à la Chapelle Royale du Château de Versailles, qui nous inspira pour réaliser ce nouveau projet.

Nous sommes alors en 1988, en ces années-là, la grande majorité de l’œuvre de M. A. Charpentier, restait encore seulement accessible à partir des sources originales, ce pourquoi nous devions travailler sur les microfilms de l’œuvre complète, que l’on trouve dans les vingt-huit volumes manuscrits connus sous le nom de « Meslanges ». Ceci me permit d’étudier et sélectionner les œuvres du programme, à partir des textes originaux, grâce à la visualisation des pages manuscrites sur l’écran de notre projecteur de microfilms. Je fus tout de suite ébloui par la beauté, la modernité, l’expression et la richesse de la production de Charpentier et ensemble avec Montserrat nous avons commencé à réfléchir sur la meilleure équipe de chanteurs et de musiciens que nous pourrions réunir pour aborder ce nouveau et fascinant répertoire. C’étaient déjà les derniers jours d’un printemps assez chaud, quand nous commencions à répéter le programme Canticum ad Beatam Virginem Mariam de M. A. Charpentier, dans notre maison de campagne à Begues (petit village de Catalogne à 700 mètres en hauteur au dessus de Sitges).

Quinze ans plus tard, en octobre 2004, une nouvelle occasion s’est présentée, pour donner un programme similaire, toujours à la Chapelle Royale, auquel s’ajoutait la grande Missa Assumpta est Maria, mais cette fois-ci interprété par les chanteurs de La Capella Reial et les instruments du Concert des Nations. Aujourd’hui nous sommes très heureux de pouvoir éditer sur Alia Vox, le Canticum ad Beatam Virginem Mariam de M. A. Charpentier en version SACD, premier enregistrement de l’ensemble Le Concert des Nations, pour célébrer les 25 ans de sa fondation par Montserrat Figueras et moi même en 1989. Cette réédition s’accompagne d’un DVD de l’enregistrement du concert réalisé le 9 octobre 2004 à la Chapelle Royale de Versailles, et d’un deuxième SACD contenant l’enregistrement de la Missa Assumpta est Maria, réalisé en direct durant le concert à la Chapelle Royale de Versailles en 2004, de l’interlude instrumental Nuit extrait de la Pastorale In nativitatem Domini canticum et du nouvel enregistrement du Concert pour quatre parties de Violes réalisé à la Collégiale de Cardona le 7 mai 2013.

C’est pour nous aussi une façon de rendre hommage, à l’occasion des 310 ans de sa mort, à l’un des plus grands musiciens de sa génération; n’oublions pas que ce fut lui qui, comme Purcell en Angleterre, assura la transition entre la modalité et la tonalité et enrichit ses œuvres d’émouvants chromatismes, de fausses relations et de dissonances provenant le plus souvent de ces mêmes conflits entre tonalité et modalité. C’est ainsi que le génie de Charpentier se manifeste toujours avec une grande évidence et éloquence grâce, de plus, à la manière si personnelle qu’il a d’intégrer certaines influences transalpines dans la tradition française. Sa profonde spiritualité et la somme de tout ceci, fait que sa musique devient l’exemple idéal des « goûts réunis » .

JORDI SAVALL
Séoul, 29 avril 2014