• VILLANCICOS Y DANZAS CRIOLLAS (1550-1750)
  • VILLANCICOS Y DANZAS CRIOLLAS (1550-1750)
Boutique > CD
VILLANCICOS Y DANZAS CRIOLLAS (1550-1750)
15,00 TAX INC.
+ frais d'expédition

Rupture de stock

Infos

Reference: AV9834

  • La Capella Reial de Catalunya
  • Hespèrion XXI
  • Jordi Savall

De la Iberia Antigua al Nuevo Mundo (1550-1750)

Rencontre des Musiques et des Cultures dans la Péninsule ibérique et en Amérique latine

Au sein du projet de sélection des Musiques les plus représentatives de cette fascinante Route du Nouveau Monde, l’“ Hommage au métissage musical : rencontre des Musiques et des Cultures dans la Péninsule ibérique et en Amérique latine ” fut la première idée qui a défini le contenu de cet enregistrement. De la même manière, notre interprétation veut rendre hommage à tous les musiciens de ces pays qui ont su conserver vivants jusqu’à notre époque des langages et des traditions extrêmement anciennes, ainsi qu’à tous les chercheurs qui ont tant contribué à la connaissance de l’existence de l’un des patrimoines musicaux les plus riches de l’humanité (en particulier à Robert Stevenson et Samuel Claro, responsables des premières Anthologies publiées en 1974-1975).

Informations supplémentaires
Intèrprets

La Capella Reial de Catalunya
(Montserrat Figueras, Adriana Fernández, Marisa Vila, sopranos
Maite Arruabarrena, Rosa Domínguez, mezzo-sopranos
Carlos Mena, Josep Hernández, contreténors
Lambert Climent, Francesc Garrigosa, Lluís Vilamajó, Miguel Bernal, ténors
Furio Zanasi, Jordi Ricart, barytons
Ivan García, Daniele Carnovich, basses)
Hespèrion XXI
Direction Jordi Savall

Informació

Data i lloc de gravació : a la Col·legiata del Castell de Cardona (Catalunya) del 10 al 13 desembre 2001, 5 novembre 2002 i 8 i 9 gener 2003

Llista de Temes

Villancicos Cortesanos y Coloniales (1550-1750)

Juan de Arañés (?-1649)
Chacona : A la vida bona (Libro segundo de tonos y villancicos, Roma, 1624 / Ibérico)
Anónimo (Improvisación)
Danza del Hacha (Instrumental. Improvisación sobre el Tema de Antonio Martin y Coll Huerto Ameno de Varias Flores, Madrid, 1709 / Ibérico)
Pedro Guerrero (?-v.1520)
Moresca : Di Perra Mora (Cancionero de Medinaceli mss. 13231 / Ibérico)
Mateo Flecha (1491-1553)
Negrilla a 4 : San Sabeya gugurumbé (Las Ensaladas, Praga, 1581 / Ibérico)
Juan Pérez Bocanegra
Ritual formulario : Hanacpachap cussicuinin (Gerónimo de Contreras, 1631 / Lima)
Anónimo (Improvisación)
Jota (arpa & perc.) (Improvisación sobre el Tema del Códice Saldivar / México)
Juan Hidalgo (1612-1685)
Tono humano : Ay que me río de amor (Madrid, BN, Ms.380/824a / Ibérico)
Gaspar Fernandes (1570-1629)
Mestizo e Indio : Tleycantimo choquiliya (Catedral Oachaca / Oaxaca)
Frei Filipe da Madre de Deus (v.1630-1690)
Negro a 5 : Antonia Flaciquia Gasipà (Archivo Capitular, 1704 / Guatemala)
Anónimo (Improvisation)
Cachua (Instrumental / Improvisación sobre la melodia recogida por Baltasar Martínez Compañón, obispo de la diócesis de Trujillo / Perú)
Tomás de Torrejón y Velasco (v.1644-1728)
Rorro : Desvelado dueño mio (Archivo del Seminario de San Antonio Abad, en el Cuzco / Cuzco)
Juan Gutiérrez de Padilla (1590-1664)
Negrilla : A siolo flasiquiy (Puebla, Catedral, 1653 / Puebla)
Melchor de Torres y Portugal (XVIe s.)
Juguete : Un juguetico de fuego (Archivo del Seminario de San Antonio Abad / Cuzco)
Juan García de Zéspedes (v.1619-1678)
Juguete a 4 : Convidando esta la noche
Guaracha : Ay que me abraso (México, Coll. priv. Dr. Gabriel Saldivar y Silva / México)
Joan Cererols (1618-1676)
Villancico a 8 : Serafín que con dulce (Biblioteca de Catalunya, Ms.748, Barcelona / Montserrat)

Categoria

Catàleg complet

Description

Rencontre des Musiques et des Cultures dans la Péninsule ibérique et en Amérique latine

Au sein du projet de sélection des Musiques les plus représentatives de cette fascinante Route du Nouveau Monde, l’“ Hommage au métissage musical : rencontre des Musiques et des Cultures dans la Péninsule ibérique et en Amérique latine ” fut la première idée qui a défini le contenu de cet enregistrement. De la même manière, notre interprétation veut rendre hommage à tous les musiciens de ces pays qui ont su conserver vivants jusqu’à notre époque des langages et des traditions extrêmement anciennes, ainsi qu’à tous les chercheurs qui ont tant contribué à la connaissance de l’existence de l’un des patrimoines musicaux les plus riches de l’humanité (en particulier à Robert Stevenson et Samuel Claro, responsables des premières Anthologies publiées en 1974-1975). Après un long processus de sélection, le programme de Villancicos y Danzas Criollas s’imposa en tant qu’expression première de cette merveilleuse rencontre de Musiques et de Cultures qui a toujours été la caractéristique la plus précieuse et la plus constante de l’histoire musicale hispanique et ibéro-américaine.
Tant par son contexte historique (où la présence, le contact et la cohabitation de multiples cultures débuta et se développa déjà aux époques médiévales les plus reculées dans la Péninsule ibérique), que par sa fonction essentielle dans la vie quotidienne et dans toutes les couches de la société (où les différentes musiques du peuple étaient acceptées et appréciées jusque dans les plus hautes sphères de la Cour et de l’Eglise), le Métissage musical se construit à partir d’une dimension essentielle de respect, de tolérance, d’acceptation et surtout d’assimilation du fait différentiel, qu’il s’agisse de race ou de culture. S’il est certain que nous ne devons pas oublier que dans ces rencontres des Cultures et des Civilisations, se produisirent aussi des affrontements de violences terribles et de grandes injustices, il est vrai que la beauté, la qualité et l’originalité du témoignage musical conservé nous confirment que la grande capacité des musiciens de ces lointaines époques à transformer la musique en une merveilleuse conciliatrice entre les peuples les plus distants, nous transmet aussi un message signifiant d’humanité et d’entente mutuelle. Chant essentiel à l’union entre les peuples, ces “ Negrillas et Guarachas, Juguetes (divertissements) et Rorros (berceuses), Chaconas et Cachuas, Mestizos et Indios ”, ces Villancicos y Danzas Criollas sont fondamentalement des chants à la vie, des chants de spiritualité, d’amour et de joie qui nous rapprochent un peu de l’histoire vécue des femmes et des hommes de ce Nouveau Monde et qui, en tant que Musiques de la mémoire et de la sensibilité, nous font rêver et désirer un (Nouveau) Monde en harmonie, plus juste et plus humain.

Jordi Savall
Kyoto, Automne 2003