Pre order: ANTONIO VIVALDI Le Quattro Stagioni 17,99€ 16,99€

Pre order: ANTONIO VIVALDI Le Quattro Stagioni 17,99€ 16,99€
  • MOZART Requiem
  • MOZART Requiem
Dem katalonischen Dirigenten Jordi Savall ist mit seiner Capella Nacional de Catalunya und dem auf Originalinstrumenten spielenden Concert des Nations eine unglaublich kraftvolle Interpretation gelungen. Eine der schönsten, die ich kenne. Sehr straight, absolut unsentimental, aber hoch emotional.
Mozarts dodenmis is al goed geweest voor honderden opnamen en artistieke benaderingen. Jordi Savall brengt hier een contrastrijke visie, die je binnen luttele minuten van hel naar hemel laat opvaren en je dan weer in de diepten stort. Savall zoekt niet naar het menselijke in de dood, maar vangt de ongrijpbaarheid van het hiernamaals. Nooit lagen dood en leven, hemel en hel zó in elkaars verlengde. Neem het ‘Confutatis’: de lage stemmen klinken bij Savall kwaadaardig, alsof ze genieten van het vurige vonnis dat ze de ongelukkigen opleggen. En dan lost alles op als een nachtmerrie in de ochtend; koper en pauken vallen weg en laten alleen nog een galant vioollijntje over, waarboven sopranen en alten als nevel opstijgen.
Les veus impressionen per l’agilitat i la claredat amb què apareixen, refulgents […] La interpretació del Concert des Nations assoleix una gran expressivitat gràcies a les interaccions i eloqüents intervencions d’uns músics que fan un bon treball de precisió …
Jordi Savall presenta un nou disc dedicat al Rèquiem de Mozart.
Es tracta de la segona versió que Jordi Savall, al capdavant de La Capella Reial de Catalunya, i Le Concert des Nations han fet del Rèquiem de Wolfgang Amadeus Mozart. És un àlbum del segell Àlia Vox.
  • MOZART Requiem
  • MOZART Requiem
Boutique > SACD
MOZART Requiem
17,99 TAX INC.
+ frais d'expédition
Infos
Informations supplémentaires
Description

ALIA VOX
AVSA9953
Total: 44’54

 

WOLFGANG AMADEUS MOZART
1756-1791

WOLFGANG AMADEUS MOZART
1756-1791

 

Requiem en Ré mineur, KV 626 (1791)

  1. I. Introitus
Requiem æternam (Adagio) 4’06

  2. II. Kyrie (Allegro) 2’26

III. Sequentia
3. 1. Dies iræ (Allegro assai) 1’50
4. 2. Tuba mirum (Andante) 3’07
5. 3. Rex tremendæ 1’47
6. 4. Recordare 5’07
 7. 5. Confutatis (Andante) 2’22
8. 6. Lacrimosa (Larghetto) 2’59

IV. Offertorium
9. 1. Domine Jesu Christe (Andante con moto) 3’13
10. 2. Hostias (Andante – Andante con moto) 3’14

V. Sanctus
11. Sanctus (Adagio – Allegro) 1’22

VI. Benedictus
12. Benedictus (Andante – Allegro) 4’32

VII. Agnus Dei
13. Agnus Dei 3’32

VIII. Communio
14. Lux æterna [Adagio] (Allegro – Adagio) 5’14

 

Rachel Redmond · Marianne Beate Kielland · Mingjie Lei · Manuel Walser
La Capella Nacional de Catalunya

LE CONCERT DES NATIONS
Manfredo Kraemer premier violon
Direction : JORDI SAVALL

Enregistrement réalisé du 11 au 13 mai 2022 à la Collégiale du Château de Cardona (Catalogne)
Enregistrement, Montage et Mastering SACD : Manuel Mohino

 

LUX ÆTERNA

Toute ma vie aurait certainement été très différente, si durant une soirée du mois d’octobre 1955, je n’avais pas eu la chance de pouvoir entendre en direct une répétition du Requiem de Mozart. Quelques mois avant, le premier jour du mois d’août, j’avais eu mes 14 ans, et le hasard a voulu que mon professeur, le maitre Joan Just (compositeur et directeur du Conservatoire d’Igualada, ma ville natale) décide de préparer cette œuvre avec le chœur de la Schola Cantorum locale. Normalement ce soir-là j’allais au Conservatoire pour assister à mes cours habituels de contrepoint et d’harmonie avec lui, mais par chance, le message informant que les cours étaient annulés à cause de la répétition du Requiem, ne m’était pas parvenu.

Assis discrètement au fond de la salle, j’ai pu assister à cette répétition, où le chœur de la Schola Cantorum était accompagné simplement par un orgue et un quatuor à cordes. Dès les premières notes, je fus totalement fasciné par l’incroyable beauté de l’œuvre, par la force expressive des mélodies, l’originalité des différents thèmes, la perfection du contrepoint et la richesse des modulations. Le dernier accord terminé, j’étais profondément touché par cette extraordinaire expérience, qui m’a transporté dans une dimension jamais vécue auparavant. Je fus bouleversé par cette véritable « lux æterna » et la grande capacité de consolation qui se dégageaient de cette œuvre majestueuse. Durant le chemin de retour, je me suis dit que, si la musique avait le pouvoir de toucher l’âme avec une telle intensité, j’aimerais être musicien.

Quelques jours plus tard, je suis allé à Barcelone pour m’acheter un violoncelle de seconde main. De retour à la maison, j’essayai de jouer un peu et, passés les premiers moments d’hésitation, je sentis tout de suite une grande affinité avec l’instrument ; les doigts de ma main gauche se posaient et bougeaient avec aisance et justesse sur le manche, tandis que sans grand effort, la main droite arrivait à contrôler assez rapidement la qualité du son avec l’archet. Bref, la sensation merveilleuse de pouvoir chanter de nouveau et d’être comme chez moi ! J’ai compris alors ce sentiment unique dont parle Mark Twain, quand il affirme que « Les deux jours les plus importants de votre vie, sont le jour où vous êtes né et le jour où vous découvrez pourquoi ». En effet après l’écoute du Requiem de Mozart et de mes premiers essais au violoncelle, j’ai eu l’intime certitude du chemin à suivre : travailler toujours pour maitriser et partager cette lumière, qui donne son sens à la vie et nourrit notre âme.

JORDI SAVALL
Salzburg, 31 janvier 2023

Press
Dem katalonischen Dirigenten Jordi Savall ist mit seiner Capella Nacional de Catalunya und dem auf Originalinstrumenten spielenden Concert des Nations eine unglaublich kraftvolle Interpretation gelungen. Eine der schönsten, die ich kenne. Sehr straight, absolut unsentimental, aber hoch emotional.
Mozarts dodenmis is al goed geweest voor honderden opnamen en artistieke benaderingen. Jordi Savall brengt hier een contrastrijke visie, die je binnen luttele minuten van hel naar hemel laat opvaren en je dan weer in de diepten stort. Savall zoekt niet naar het menselijke in de dood, maar vangt de ongrijpbaarheid van het hiernamaals. Nooit lagen dood en leven, hemel en hel zó in elkaars verlengde. Neem het ‘Confutatis’: de lage stemmen klinken bij Savall kwaadaardig, alsof ze genieten van het vurige vonnis dat ze de ongelukkigen opleggen. En dan lost alles op als een nachtmerrie in de ochtend; koper en pauken vallen weg en laten alleen nog een galant vioollijntje over, waarboven sopranen en alten als nevel opstijgen.
Les veus impressionen per l’agilitat i la claredat amb què apareixen, refulgents […] La interpretació del Concert des Nations assoleix una gran expressivitat gràcies a les interaccions i eloqüents intervencions d’uns músics que fan un bon treball de precisió …
Jordi Savall presenta un nou disc dedicat al Rèquiem de Mozart.
Es tracta de la segona versió que Jordi Savall, al capdavant de La Capella Reial de Catalunya, i Le Concert des Nations han fet del Rèquiem de Wolfgang Amadeus Mozart. És un àlbum del segell Àlia Vox.